CHAP 1 : Civils et militaires dans la 1ère guerre mondiale


Séance 1 : introduction

Chronologie et déroulement de la guerre

Vous pouvez aussi utiliser les cartes historiques de votre manuel.

LES VIDÉOS VUES EN COURS

Quelques définitions à copier :

  • Front : Zone de guerre où ont lieu les affrontements.
  • Mutinerie : Refus d’obéir au pouvoir hiérarchique ; se révolter. Les soldats se sont mutinés.
  • Armistice : L’arrêt des combats.
  • Traité de paix : Contrat signé entre les pays vainqueurs et chaque pays perdant, qui règle le sort des vainqueurs.
  • Mobilisation : appel des citoyens à rejoindre les rangs des armées.

Introduction à recopier dans votre cahier :

La première guerre mondiale éclate en août 1914 dans une Europe sous tension divisée en deux systèmes d’alliances : la Triple Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie, Italie) et la Triple Entente (France, Angleterre, Russie).
L'année 1914 est marquée par une progression des allemands : c'est donc une guerre de mouvement avec notamment la bataille de la Somme. Puis les forces vont s'équilibrer et une guerre de tranchées va commencer. Elle va durer 4 ans au cours desquels de violents combats se dérouleront sur le front : exemple de la bataille de Verdun remportée par les français.
En 1917, les Etats-Unis entrent en guerre aux côtés de la Triple Entente qui va reprendre le dessus.
L’armistice est signé le 11 novembre 1918 après la capitulation allemande. Le traité de Versailles de 1919 rend l’Alsace et la Lorraine à la France et impose à l’Allemagne de payer les dégâts causés par la guerre. La carte de l'Europe est bouleversée.
La 1ère guerre mondiale a fait plus de  10 millions de morts et de nombreux blessés.



Séance 2 : Verdun

Raconter la bataille de Verdun. Tâche complexe guidée.

 

Travail à faire à la maison :

 

Racontez la bataille de Verdun en utilisant le tableau complété en classe.

 

Le récit doit bien montrer les différentes parties (colonnes) en utilisant des mots de liaison (Tout d'abord, ensuite, puis, par ailleurs, pour finir…)

 

Ne rédigez pas votre récit complètement à l'écrit avant de l'enregistrer car vous ne travaillerez plus l'oral et se sera une simple lecture.

 

Enregistrez votre récit sur le dictaphone d'un smartphone et envoyez le moi par mail.

 



Séance 3 : Histoire des Arts

Télécharger
Lien vers diaporama Otto Dix
fichier elève otto dix.pdf
Document Adobe Acrobat 2.7 MB


Ci-dessous : un tableau pour l'analyse de cette oeuvre

Télécharger
gueules cassées corrigé.pdf
Document Adobe Acrobat 108.6 KB

Séance 4 : Réalisation d'une brochure de musée 

EPI : en Arts Plastiques

Réalisation d'un Gueule Cassée en matériaux de récupération

 

en Français : rédaction d'un texte :

qu'est ce que je ressentirai si j'étais à l'intérieur de ce corps qui a subit les violences de la guerre ?

 

en Histoire

Exposition photo des créations avec réalisation des cartels.

Création d'une brochure type musée avec l'application Page.

 

 

Télécharger
Telechargement des consignes pour réaliser le dépliant de musée
Dépliant - Musée 2.pdf
Document Adobe Acrobat 20.5 KB

Séance 5 : Une guerre totale

 

Comment les enfants sont-ils "mobilisés" dans le cadre de la première guerre mondiale ?

Affiche réalisée par Victor Prouvé en 1919 à la demande du ministère de l'instruction publique.

Coloriez votre croquis et la légende en observant cette affiche.

Correction de l'article à rediger

Les civils aussi sont mobilisés par la guerre !

 

 

 

De notre envoyé spécial en Europe, le 5 août 1918

 

 

 

L’ampleur que prend le conflit aujourd’hui fait que l’ensemble de la population des pays impliqués subit et souffre des conséquences de cette guerre. On peut donc utiliser le terme de GUERRE TOTALE : conflit mobilisant pour la victoire la totalité des forces militaires, économiques, humaines.

 

 

 

En effet, nous avons pu observer à quel point les violences pouvaient toucher les civils. Les régions traversées par les armées subissent des pillages et des massacres. Les femmes sont particulièrement touchées par ces violences. Les informations commencent à arriver confirmant la mise en place d’un génocide du peuple arménien organisé par l’empire ottoman.

 

 

 

Pour éviter les révoltes civiles, les Etats organisent la propagande. Les journaux ne diffusent pas les mauvaises nouvelles et les affiches renforcent le sentiment nationaliste en présentant l’ennemi comme un monstre sans culture. Même les enfants font l’objet de ce bourrage de crane, on leur présente des soldats comme des héros, des modèles à suivre.

 

 

 

A l’arrière, les civils sont incités à participer à l’effort de guerre. Les femmes remplacent les hommes aux champs et à l’usine (munitionnettes). Les productions de certaines usines sont reconverties dans les armes comme Renault. Les civils sont aussi sollicités pour souscrire aux emprunts nationaux (prêts à l’Etat pour financer la guerre).

 

 

 

Ainsi, si la guerre se déroule sur le front pour les militaires, les civils sont aussi mobilisés à l’arrière.

 

                                                     Peter Corris